Les Championnats du Monde : un véritable challenge pour une organisation bénévole

Du travail, du travail et encore du travail ! Tel a été le leitmotiv de l’équipe depuis l’attribution par l’ITU des championnats du monde de triathlon longue distance à Belfort jusqu’au déroulement des épreuves en juin 2013. L’organisation d’un événement de cette envergure demande une dépense d’énergie considérable pour des bénévoles qui l’accomplissent en plus de leurs journées de travail. Chacun s’est donc pleinement investi pour permettre à Belfort d’accueillir, dans les meilleures conditions, les 32 délégations étrangères venues participer. Au total, c’est près de 3000 triathlètes qui étaient présents pendant le week-end. Alors oui, certains diront que telle ou telle chose n’allait pas ; que ceci ou cela aurait dû être fait différemment… Nous avons conscience des domaines et points à améliorer. Ce que je retiens, c’est que cette expérience nous a beaucoup appris et qu’elle nous a poussés à nous dépasser. Je suis fier du travail accompli par l’équipe et nous n’avons pas à rougir de notre travail. Preuve en est, les nombreux messages de félicitations qui nous ont été adressés après l’épreuve.

Je veux profiter de ces quelques lignes pour remercier l’ITU, la Fédération française de triathlon, les athlètes, les partenaires, les collectivités, les services de la Préfecture du Territoire de Belfort et surtout, les centaines de bénévoles qui ont apporté leur concours à la réussite de l’événement. Sans eux, rien n’aurait été possible !

2014.06.29-ACTU_mot-du-president99

Les conditions météorologiques dantesques : un véritable coup du sort

Une météo épouvantable dans toute l’Europe. Véritable coup du sort pour le Triathlon de Belfort qui a dû se résoudre à annuler pour la première fois de son histoire les épreuves de natation. En effet, entre une température de l’eau à 14° et une température de l’air à 8°, la règlementation internationale nous a contraints d’annuler la natation pour le Championnat du monde. Notre devoir d’assurer la sécurité des athlètes, conforté par l’avis médical, nous a amenés à appliquer cette décision à toutes les courses. Cette situation inédite a mis à mal le moral de chacun d’entre nous. Mais que pouvions-nous faire ? Toute l’équipe a alors su puiser dans ses ressources pour réagir vite, appliquer le nouveau dispositif et revoir l’ensemble de l’organisation pensée jusqu’alors.

2014.06.29-ACTU_mot-du-president98

Malgré tout, la fête était belle

Belle, parce que faire venir à Belfort toute la planète triathlon le temps d’un week-end a été un véritable défi humain qui a permis de nombreuses rencontres. L’organisation du Triathlon de Belfort repose sur la capacité de mobiliser une équipe au service des autres. Cette édition particulière aura une fois encore démontré que les habitants du Territoire savent recevoir et que c’est toujours avec beaucoup de chaleur qu’ils accueillent leurs hôtes.

Belle aussi parce que c’est un français, Bertrand Billard, qui a remporté le titre de champion du monde. Je le félicite une fois encore pour cette performance !

2014.06.29-ACTU_mot-du-president97

En route pour 2015 !

Vous le savez, l’édition 2014 est finalement annulée. C’est ainsi ; il fallait laisser le temps à l’équipe de digérer 2013. Après un travail important de remise en question, une analyse de nos points forts et de nos points améliorables et après avoir écouté les retours et témoignages apportés, l’équipe s’est étoffée et profondément réorganisée. Je salue ici tous les partenaires, qu’ils soient publics ou privés, qui continuent de nous faire confiance.

 

L’heure est à nouveau au travail pour vous accueillir dans les meilleures conditions sur notre presqu’île du Malsaucy en 2015. Retours aux fondamentaux qui nous ont menés jusqu’au plus haut niveau et qui ont fait la réputation de notre épreuve. Au programme, la garantie de parcours magnifiques et des bénévoles sur-motivés !

 

Rendez-vous au Malsaucy les 30 et 31 mai 2015 !

 

Philippe Lang

Président du comité d’organisation du Triathlon de Belfort

La prochaine édition du Triathlon de Belfort se déroulera les 30 et 31 mai 2015 avec un programme construit autour des 5 courses habituelles. La journée du samedi sera consacrée au Triathlon distance L avec un départ natation prévu à 11h. Le dimanche, le Triathlon pour tous démarrera à 8h30 depuis la base nautique avant que les kids ne s’élancent dès midi et enfin, à 14h, ce sera le tour du Triathlon distance M.

Jérôme, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai 21 ans et je suis actuellement étudiant en Master 1, mention droit des affaires à l’Université de Linköping en Suède, avec le programme Erasmus. Mon année universitaire se termine et me voilà de retour à Belfort pour les vacances.

 

Depuis quand êtes-vous bénévole pour le Triathlon de Belfort ?

J’étais signaleur sur route en 2012. Une occasion de découvrir l’épreuve sur le terrain. Malgré la pluie le second jour, l’expérience m’avait énormément plu ! J’ai donc décidé de revenir pour l’édition 2013. Je pensais renouveler l’expérience en tant que signaleur mais ma motivation et mon engagement m’ont permis d’accéder aux coulisses en devenant responsable des bénévoles, de leur recrutement à leur affectation. Pour les éditions à venir, je souhaiterais m’engager encore davantage !

 

Pouvez-vous nous expliquer ce qui motive votre engagement ?

J’ai envie de développer le Territoire de Belfort, et je m’intéresse énormément au sport. Je pense que le Triathlon de Belfort représente tout ça à la fois !

 

On entend régulièrement parler de crise du bénévolat pouvez-nous dire ce que votre engagement signifie pour vous ?

Clairement, sans les bénévoles, une manifestation telle que les championnats du monde n’aurait jamais pu voir le jour. Mais c’est vrai qu’aujourd’hui les bénévoles sont de plus en plus rare, ce qui est bien dommageable. Les gens oublient peu à peu la notion d’engagement sans rien attendre en retour. Cependant, autour de moi, j’ai vu énormément de jeunes s’impliquer.

 

Quel est votre meilleur souvenir en tant que bénévole sur le Triathlon de Belfort ?

L’intensité de l’édition 2013. Sur le moment ce n’était pas vraiment les meilleures conditions pour travailler, mais le fait de voir tout le monde se mobiliser et tirer dans le même sens pour la réussite de l’événement m’a montré que la solidarité était une valeur importante dans la réussite d’un tel projet.

 

Comment voyez-vous votre investissement pour 2015 ?

Je souhaiterais garder les mêmes missions que celles qui m’avaient été confiées lors de l’édition 2013. M’occuper des bénévoles, en allant les chercher, les rencontrer, les affecter à certaines tâches, puis passer un moment de convivialité à la fin de l’événement !

Toutes les photos de l’édition 2013 sont en ligne. Comme d’habitude, nous remercions chaleureusement Thierry Sourbier pour la qualité de son travail ! Retrouvez tous les albums sur notre page Flickr.